Prévision pour le prébouclement

 

Prébouclement. Si techniquement le terme n’existe pas dans le dictionnaire, il s’est pourtant rapidement imposé dans la pratique de la comptabilité. Point de situation, grosse facture à venir ou encore état des réserves, les raisons de faire un prébouclement sont nombreuses. Explications.

 

En Suisse, le bouclement comptable est imposé par la loi, autant dire un passage obligé pour toute entreprise qui doit, année après année, six mois après la fin de l’exercice fiscal, transmettre son bilan, son compte de résultat et l’annexe. Si chaque entrepreneur sait globalement si ses chiffres sont bons ou non, s’ils sont dans le rouge ou le noir et quelle direction prend son bilan, il n’empêche que la préparation de la clôture de son exercice permet d’optimiser ses finances et d’augmenter sa latitude comptable.

Les dix raisons de demander à votre fiduciaire un prébouclement. 

  1. Vérifier que vous avez assez de liquidité pour terminer l’année.
  2. Faire le point sur les grosses factures à venir.
  3. Savoir quand investir pour optimiser son exercice comptable.
  4. Passer en revue la liste des débiteurs et définir les pertes.
  5. Anticiper le paiement de charges fixes importantes comme l’AVS.
  6. Définir le montant des bonus et sa date de versement.
  7. Mettre en exergue certaines fragilités.
  8. Faire le point sur ses performances pour entamer la nouvelle année sur le bon pied.
  9. Investir éventuellement dans le rachat de sa caisse de pension.
  10. Comprendre la façon dont l’entreprise créée de la valeur, donc du chiffre.

 

Bref. Indépendamment du fait que le bouclement soit une obligation fiscale, la manière de boucler ses comptes aura un impact sur la « valorisation » de votre entreprise. Son écho pourrait aussi vous être très utile pour l’obtention d’un crédit, pour une éventuelle vente ou pour séduire de potentiels investisseurs.

 

N’hésitez pas à en parler avec votre fiduciaire. Si la question des coûts vous freine, sachez encore qu’un prébouclement facilitera la clôture de l’exercice. Le budget à allouer à cette tâche est donc parfaitement raisonnable et sera très probablement équivalent à ce qui vous sera déduit du bouclement. Quelqu’un hésite encore ?

 

 

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

< Retour aux articles "comptabilité d'entreprise"

ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ? JE SOUHAITE ÊTRE Rappelé
Laissez-nous votre numéro et nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.